Les compétences clés pour réussir à l’ère de l’IA

La croissance de l’intelligence artificielle a refaçonné le paysage professionnel du secteur de l’IT de manière significative, donnant naissance à de nouveaux métiers et transformant certaines exigences des métiers existants. En 2024, cette tendance s’intensifie, avec une utilisation de plus en plus présente de l’IA dans divers domaines de la technologie, ce qui impacte les compétences recherchées dans les expertises de l’IT.

Parmi les métiers de la tech phares en plein essor, plusieurs se démarquent grâce à l’intégration croissante de l’IA. Parmi eux, notamment les ingénieurs IA, qui sont chargés de développer et de mettre en œuvre des systèmes d’intelligence artificielle dans une multitude d’applications mais aussi les experts du cloud, qui connaissent une forte demande (pour voir les 800 profils maîtrisant la compétence Cloud disponibles sur notre plateforme, cliquez ici). De même, les experts en cybersécurité voient leur demande augmenter, en raison du nombre croissant de cyberattaques exploitant les failles des systèmes d’IA. Les ingénieurs DevOps, quant à eux, sont également en demande, car ils apportent des compétences techniques essentielles pour la mise en place et la gestion d’infrastructures technologiques complexes.

Des études révèlent que malgré la conviction généralisée des professionnels de l’IT quant à leur capacité à intégrer l’IA dans leurs fonctions (81 %), seule une minorité (12 %) possède une expérience significative dans ce domaine. Plus alarmant encore, 90 % des cadres admettent ne pas comprendre parfaitement les compétences de leur équipe en matière d’IA. Cette lacune souligne un défi majeur pour les entreprises : la nécessité de développer et de cultiver les compétences en IA au sein de leurs équipes.

Face à cette évolution rapide, les compétences techniques et non techniques deviennent indispensables pour réussir à l’ère de l’IA. Parmi les compétences clés figurent les compétences analytiques, nécessaires pour interpréter les résultats générés par l’IA et résoudre les problèmes complexes qui se posent. La curiosité et la capacité à prendre du recul sont également essentielles pour favoriser l’innovation et l’exploration de nouvelles solutions.

Une bonne capacité de communication et de collaboration est tout aussi importante, permettant aux professionnels de partager efficacement leurs idées et de travailler en équipe sur des projets d’IA. Enfin, l’adaptabilité et l’apprentissage continu sont des compétences de plus en plus nécessaires dans un environnement où les changements technologiques sont constants.

Un ensemble de compétences diversifié est donc essentiel pour réussir à l’ère de l’IA, combinant à la fois des compétences techniques (hard skills) et des soft skills.

Sources : Usine-Digitale.fr, ZDNet, TalentLens
Prendre un rendez-vous
rdv
Formulaire de contact
mail